Reyl : Forte progression des actifs gérés mais recul du bénéfice

Finance Corner - Reyl Reyl

Le groupe bancaire genevois Reyl a enregistré une progression de +16.5% de ses avoirs en gestion au cours de l’exercice 2016. Ceux-ci s’établissent ainsi à CHF 13.2 milliards, dont CHF 4.3 milliards pour la gestion institutionnelle de RAM AI. Les entrées nettes de fonds de 2016 totalisent CHF 1.1 milliard.

Au cours de l’exercice, les revenus d’exploitation se sont montés à CHF 100.4 millions, en baisse de 15.8%. Ce recul s’explique essentiellement par la diminution des commissions de performance encaissées par RAM AI (baisse de CHF 23.3 millions), car les revenus opérationnels récurrents (CHF 99.3 millions) ont pour leur part progressé de +3.1%.

Les charges d’exploitation ont baissé significativement (-14.5%), principalement du fait d’une baisse des frais de personnel, malgré une légère augmentation des effectifs (202 collaborateurs à fin 2016, contre 199 en 2015).

En conséquence, le résultat opérationnel recule de 25.8% pour s’inscrire à CHF 18.5 millions. Sur une base récurrente, il s’inscrit toutefois en hausse de +19.8% (CHF 18.1 millions)

Du côté de l’activité de banque privée, la banque Reyl & Cie enregistre des résultats satisfaisants, avec des avoirs gérés en hausse de +9.6% à CHF 7.1 milliards, des revenus d’exploitation en progression de +10.5% (CHF 54.9 millions) et un résultat opérationnel qui double pour atteindre CHF 4.2 millions (+104.2%).

Le bilan reste solide avec des fonds propres de CHF 77.2 millions et un ratio Tier-1 de 17.7% (17.0% en 2015).

Fondé en 1973, le Groupe Reyl est présent en Suisse (avec des bureaux à Genève, Zurich et Lugano), en Europe (Londres, Luxembourg, Malte) et dans le reste du monde (Singapour, Dallas et Dubai).