Reyl: baisse du bénéfice malgré une hausse des actifs

Finance Corner - Reyl Reyl

La banque privée genevoise Reyl a connu un premier semestre mitigé, avec une hausse des actifs gérés et des revenus qui n’a toutefois pas empêché une baisse du bénéfice.

De fait, les avoirs en gestion ont augmenté de +7.7% au cours des 6 premiers mois pour atteindre CHF 12.3 milliards à fin juin. La banque n’a pas fourni d’indications sur les entrées nettes de fonds.

De leur côté, portés par une forte croissance des opérations d’intérêt, qui a compensé la baisse des commissions et du trading, les revenus d’exploitation ont progressé de +1.9% pour s’inscrire à CHF 41 millions.

En revanche, les charges d’exploitation ont nettement augmenté (+9.4%), principalement du fait d’une hausse des frais de personnel. Les effectifs ont ainsi augmenté de 194 personnes à fin 2018 à 212 collaborateurs (EPT) au 30 juin 2019. Le ratio Charges/Revenus passe ainsi à 92%, contre 85% un an aupravant.

En conséquence, le résultat opérationnel baisse de 67.8% à CHF 1.5 million, tandis que le bénéfice net passe de CHF 3.3 millions au 1er semestre 2018 à CHF 1.9 million au 30 juin 2019, soit une chute de 40.6%.