Résultats record pour Julius Baer en 2017

Finance Corner - Julius Baer Julius Baer

La banque privée zurichoise Julius Baer a enregistré des résultats record pour l’exercice 2017.

Les actifs en gestion ont ainsi progressé de CHF 52 milliards (+15.5%) pour atteindre un total de CHF 388 milliards. Cette augmentation s’explique par la bonne performance des marchés (+CHF 34 milliards), par des effets de change favorables (+CHF 2 milliards), par des entrées nettes de fonds (CHF 22 milliards) et par un léger effet positif d’une acquisition (+CHF 0.3 milliard). A l’inverse, les actifs en gestion ont été impactés par la reclassification de CHF 6 milliards en global custody, faisant suite à la mise en œuvre de nouveaux modèles d’advisory en Suisse et en Europe continentale. La progression de 6.6% des apports d’argent frais a été supérieure à l’objectif du Groupe à moyen terme (4%-6%). Les entrées de fonds ont été particulièrement fortes en Asie et au Moyen-Orient, ainsi que par un net redressement en Amérique latine et des contributions toujours bonnes des marchés européens traditionnels, notamment au Royaume-Uni et à Monaco. Compte tenu des CHF 69 milliards en dépôt seul, les avoirs totaux en dépôt et gestion ont augmenté de +17% à CHF 457 milliards.

Les revenus d’exploitation ont augmenté de +14% pour s’inscrire à CHF 3.252 milliards, soutenus par une progression de +23.4% des revenus des commissions.

Les charges d’exploitation ont quant à elles augmenté de +12.9%, notamment du fait d’une hausse de +17.5% des frais de personnel. Il faut dire que les effectifs ont augmenté de 266 personnes pour atteindre 6’292 collaborateurs en équivalent plein-temps.

En conséquence, le résultat opérationnel avant impôts s’est amélioré de +16.6%, tandis que le bénéfice net consolidé totalise CHF 805.6 millions pour l’exercice 2017, soit une progression de +14.2%. Le ratio Coûts/Revenus augmente légèrement à 69.0% (contre 68.9% en 2016).