Résultats en hausse pour la BCGE

© BCGE - Greg Dufeil

La Banque Cantonale de Genève a connu un exercice 2019 positif, marqué par une augmentation des actifs en gestion et une progression du bénéfice.

Les avoirs en gestion et administration ont ainsi grimpé de +13.9% pour atteindre CHF 30.1 milliards, répartis de manière « presque égale » entre la clientèle privée et institutionnelle. Les fonds de placement ont connu une augmentation de quelque +20% et totalisent CHF 3.1 milliards à fin 2019. Comme à son habitude, la BCGE n’a pas indiqué de chiffres pour les entrées nettes d’argent frais.

Les crédits aux entreprises et aux particuliers totalisent CHF 17 milliards de crédits à fin 2019, (+2.5%), avec des prêts hypothécaires qui ont augmenté de +2.6% pour atteindre CHF 11.7 milliards.

Les revenus d’exploitation ont légèrement augmenté (+2.9%) pour s’établir à CHF 420.3 millions pour l’exercice. De fait, le recul des revenus provenant des opérations d’intérêt a compensé une bonne partie des gains réalisés principalement du côté des « autres résultats ordinaires » (aliénation des immobilisations financières et produits des participations).

Pour leur part, les charges d’exploitation ont également crû de +3.1%, notamment du fait d’une augmentation des effectifs, qui passent de 760.6 à 780.4 personnes en EPT.

La productivité est bonne en comparaison avec les autres acteurs du secteur, avec un ratio Coûts/Revenus de 56.9%.

Le résultat opérationnel progresse donc de +2.5% à CHF 165.4 millions, tandis que le bénéfice net s’établit à CHF 96.8 millions pour l’exercice 2019, en hausse de +6.2%.

Les fonds propres ont crû de CHF 96.8 millions sur l’année (+6.2%), ce qui les porte à CHF 1.67 milliard. Début février, l’agence Standard & Poor’s a ainsi élevé la perspective du rating de la banque à A+/positive/A-1.