Résultats 2019 en forte baisse pour Julius Baer

Finance Corner - Julius Baer Julius Baer

La banque privée zurichoise Julius Baer a accusé un recul de 35% de son bénéfice net en 2019, malgré une progression de ses avoirs en gestion.

Les actifs gérés par Julius Baer s’élèvent à CHF 426.1 milliards à fin 2019, soit une hausse de +12% par rapport à 2018. Cette augmentation s’explique toutefois surtout par la progression des marchés financiers. De fait, les apports nets d’argent frais, en prenant en compte les acquisitions, les ventes, les flux de fonds négatifs chez Kairos et l’abandon de certains marchés, sont plutôt décevants (CHF 5.2 milliards).

Les revenus d’exploitation sont restés stables en 2019 et s’inscrivent à CHF 3.383 milliards (+0.2%). Pour leur part, les charges d’exploitation ont fortement augmenté (+13.9%), du fait d’une hausse des frais généraux et surtout des amortissements. Une provision de CHF 153 millions pour un litige juridique en Allemagne et une correction de valeur de CHF 99 millions concernant l’acquisition problématique de Kairos ont aggravé la situation.

Le bénéfice opérationnel a donc chuté de 36.1%, tandis que le bénéfice net a reculé de 35% pour s’établir à CHF 465 millions (2018 : CHF 715.9).

Julius Baer entend abandonner sa stratégie de croissance à tout prix pour privilégier une augmentation de la profitabilité. Le groupe a ainsi annoncé un nouveau programme de réduction de coûts, qui devrait se solder dans les 3 prochaines années par des économies de CHF 200 millions et la suppression de 300 postes. La banque prévoit également la fermeture d’un site aux Bahamas.