Premier semestre record pour Swissquote

Finance Corner - Swissquote Swissquote

La banque vaudoise de trading en ligne Swissquote a enregistré des résultats records au cours du premier semestre.

Les revenus d’exploitation ont ainsi augmenté de +18.9% pour atteindre CHF 89.1 millions au 30 juin. L’augmentation des revenus provient essentiellement des produits du trading, qui ont augmenté de CHF 8.9 millions pour s’inscrire à CHF 44.2 millions (+25.2%).

Les charges d’exploitation ont également progressé (+7.6%), du fait d’investissements en technologie et en marketing (CHF 10.2 millions pour les 6 premiers mois), mais surtout à cause des frais de personnel. En effet, Swissquote a recruté 30 nouveaux collaborateurs pendant la période, faisant passer ses effectifs à 570 personnes.

En conséquence, le bénéfice opérationnel bondit à CHF 21.4 milions (+70.6%) et le bénéfice net des 6 premiers mois s’inscrit à CHF 17.9 millions, en hausse de +60.8%.

Des apports nets de CHF 1.5 milliard ont permis aux actifs gérés de grimper de +26.7% pour atteindre CHF 21.2 milliards. Avec CHF 20 milliards, c’est le trading qui se taille la part du lion. Le eForex et l’activité de Robo-advisory ne représentent respectivement que CHF 347.5 millions et CHF 166.8 millions, mais connaissent de forts taux de croissance.

Le nombre de clients a légèrement augmenté et totalise 303’055 clients (+1%). Si la taille moyenne des comptes de trading est de CHF 85’000, celle des comptes en Robo-advisory dépasse CHF 100’000. En revanche, la taille moyenne des comptes eForex et d’épargne est bien plus faible (CHF 9’173 et CHF 20’413 respectivement).

A noter que Swissquote a cédé aux sirènes de la mode et propose depuis le 14 juillet d’acheter et de vendre des bitcoins. Cette crypto-monnaie étant hyper-spéculative et très volatile, il faut espérer que Swissquote ne connaisse pas la même mésaventure que lorque la BNS avait abandonné le cours plancher du francs suisse. A l’époque, Swissquote avait dû prendre des provisions de CHF 25 millions pour éponger les lourdes pertes subies à cette occasion.