Perte réduite pour Heritage en 2019

Finance Corner - Banque Heritage Banque Heritage

La banque privée genevoise Heritage a connu un exercice difficile en 2019, marqué par l’intégration en juin 2019 de Sallfort Privatbank qui, si elle a permis une augmentation des revenus, a également engendré des coûts supplémentaires.

De fait, les actifs en gestion du Groupe ont augmenté de CHF 685 millions en 2019 pour totaliser CHF 5.250 milliards (+15%). Cette hausse s’explique toutefois uniquement grâce aux apports de Sallfort (CHF 1 milliard), car Heritage a enregistré des sorties nettes de fonds de CHF 326 millions. Au contraire de la plupart de ses concurrents suisses, Heritage n’a pu compter sur l’évolution positive des bourses, car l’effet marché a été très légèrement négatif en 2019.

Conséquence de l’intégration de Sallfort, les revenus d’exploitation ont effectivement progressé de +6.3% pour s’établir à CHF 64.8 millions. Pour leur part, les charges opérationnelles ont augmenté de +13.1%, principalement en raison des coûts liés à la fusion.

En conséquence, le résultat opérationnel s’est traduit par une perte de CHF 4.8 millions, en nette amélioration cependant par rapport à 2018, qui avait vu une perte de CHF 16.1 millions.

Compte tenu de produits extraordinaires de CHF 1.1 million, du fait d’un gain sur un litige avec un client, le groupe comptabilise une perte nette consolidée de CHF 5.6 millions, en amélioration toutefois par rapport à la perte de CHF 7.8 millions enregistrée en 2018.

Le groupe Heritage se compose de la Banque Heritage, avec son siège de Genève et des agences à Zurich, Bâle et Sion, et de filiales bancaires et non-bancaires en Suisse, en Uruguay, à Guernesey et aux Iles Cayman.

Le rapport annuel 2019 est disponible ici.