Perte de CHF 128 millions pour Falcon

Finance Corner - Falcon Private Bank Falcon Private Bank

La banque privée zurichoise Falcon Private Bank a essuyé une lourde perte de CHF 128 millions pour l’exercice 2016, notamment du fait d’ajustements de valeur sur des positions illiquides héritées du passé et des frais de fermeture de sa succursale de Singapour.

En effet, en octobre dernier, la Monetary Authority of Singapore lui a retiré la licence bancaire et imposé une amende de CHF 3.7 millions suite à de graves manquements dans sa lutte contre le blanchiment d’argent et à une conduite impropre de sa direction dans le cadre du scandale du fonds souverain 1MDB.

L’actionnaire de Falcon, Aabar Investments (qui appartient au fonds souverain aboudabien International Petroleum Investment Company), a procédé à une injection de capital d’un montant non précisé afin renforcer la base de capital de la banque et couvrir la perte enregistrée. En conséquence, Falcon bénéficie désormais d’un ratio de fonds propres de 20% et d’un taux de couverture des liquidités de 140%.

La direction a également annoncé avoir pris des mesures strictes pour répondre aux problèmes du passé et avoir progressé significativement dans le renforcement de son cadre de gestion du compliance et du risque, afin de lui permettre ainsi de répondre aux exigences de la FINMA.

Par ailleurs, l’assemblée générale des actionnaires a approuvé la nouvelle composition du Conseil d’administration qui a été profondément remanié. Présidé par Christian Wenger (en remplacement de Lennart Blecher qui n’a pas souhaité renouveler son mandat), le CA comporte 3 nouveaux administrateurs suisses (Marc Bernegger, Martin Keller et Dominik Schärer).

Marc Bernegger est un spécialiste de la FinTech, fondateur de plusieurs plateformes en ligne et investisseur dans des start-ups. Martin Keller possède une expérience étendue dans la création et la gestion d’entreprises dans le domaine financier, principalement dans la gestion d’actifs, la banque privée et le marché des capitaux. Dominik Schärer a plus de 30 ans d’expérience dans la finance, particulièrement dans le domaine institutionnel. Il a notamment été Président du Conseil de Merrill Lynch Capital Markets à Zurich entre 2007 et 2016.