L’incubateur genevois Fusion crée la Swiss Blockchain Association

Blockchain Blockchain - Creative Commons

La Swiss Blockchain Association a été créée hier sous l’égide de l’incubateur genevois Fusion, qui lance en parallèle le BlockchainLab, un laboratoire d’innovation destiné à promouvoir les produits liés à cette nouvelle technologie et à développer une communauté de spécialistes au niveau suisse.

Soutenue par l’Etat de Genève à travers la Fongit (Fondation Genevoise pour l’Innovation Technologique), la nouvelle association vise à dépasser les clivages régionaux en fédérant les énergies au niveau suisse, afin de regrouper sous la même bannière non seulement les acteurs genevois, mais également ceux de Zurich et du Tessin, ainsi que la Crypto Valley zougoise.

Créé en octobre 2015 à l’initiative de la firme de capital-risque lausannoise Polytech Ventures, avec le soutien du spécialiste des logiciels bancaires Temenos, de la société de gestion d’actifs genevoise Notz Stucki et du leader helvétique des cartes bancaires Swisscard, Fusion vise à accélérer le développement de startups dans les domaines de la Fintech, de la Lifetech et de la Proptech & Smart City.

Si les crypto-monnaies en sont l’utilisation la plus visible (mais sans doute pas la plus intéressante), la technologie blockchain permet surtout de sécuriser tous types de transactions, notamment entre particuliers ou entreprises, grâce à un système de registre décentralisé inviolable. C’est ainsi que Lombard Odier y a eu recours il y a quelques jours pour conclure une transaction en obligations. De son côté, le canton de Genève teste actuellement cette technologie pour son registre du commerce.