Les actifs en gestion des banques suisses ont atteint un niveau record

Finance Corner - Baromètre bancaire 2018 Baromètre bancaire 2018

Le Baromètre bancaire 2018 publié par l’Association Suisse des Banquiers confirme la bonne santé du secteur bancaire suisse, malgré les coûts en hausse, la persistance de taux d’intérêt négatifs, l’échange automatique d’informations et les rapatriements de capitaux entraînés par les différentes amnisties fiscales.

En effet, si les produits consolidés sont restés stables en 2017 par rapport à 2016, avec des revenus totaux qui se montent à CHF 62.5 milliards (-0.1%), le bénéfice consolidé des banques suisses a augmenté de +24.1% pour s’établir à CHF 9.8 milliards.

A fin 2017, les actifs sous gestion ont atteint un niveau record depuis la crise financière de 2008 et totalisent CHF 7’292 milliards (+9.6%). Si la gestion privée transfrontalière ne s’est développée que modestement (+2.8%), l’asset management a enregistré une progression marquée (13.4%), confirmant ainsi son potentiel de développement. Les actifs de l’asset management représentent désormais 46.4% des avoirs totaux (CHF 3’386 milliards).

La Suisse comptait 253 banques à fin 2017, un chiffre en recul de 8 établissements par rapport à 2016. Cette diminution concerne toutefois exclusivement les banques étrangères. Autre ombre au tableau, le nombre d’employés en Suisse (93’554 personnes en équivalents plein temps) a baissé de 7.7%. Il faut toutefois relever que cette diminution importante s’explique principalement par le fait qu’une grande banque a transféré des activités importantes de sa maison mère vers des sociétés de service intragroupe sans licence bancaire. En excluant cette réorganisation, la baisse se limiterait à -0.9%.