Le secteur bancaire représente 12% du PIB genevois

L'effet cluster de la place financière

Le dernier rapport d’activité de la Fondation Genève Place Financière vient à point nommé pour rappeler l’importance économique de l’industrie financière pour Genève. En effet, si le secteur bancaire contribue pour 9% au PIB suisse, il représente 12% du PIB cantonal.

Employant 35’600 personnes, la place financière est également un poids lourd en termes d’emploi. Il faut dire que le secteur financier ne se limite pas aux seules banques. Si, avec 18’300 collaborateurs, ces dernières constituent plus de la moitié des emplois totaux, il faut également y inclure les intermédiaires financiers, les gérants indépendants, les assurances, les fiduciaires et les comptables, ainsi que les avocats et notaires qui dépendent du secteur financier. D’ailleurs, la perte des purs emplois bancaires (-8% depuis 2010) été compensée par la croissance des sociétés de gestion d’actifs et des gérants de fortune indépendants.

Sur les 104 établissements bancaires que compte la place financière, les banques commerciales et de gestion se taillent la part du lion (23 banques et 40.1% des emplois), suivies de près par les banques étrangères (39.1% des emplois bancaires). Quant aux antennes genevoises d’UBS et de Credit Suisse, elles représentent 12.5% des emplois.

Effet cluster

Ainsi, malgré le changement de paradigme majeur auquel le private banking helvétique a dû faire face, aussi bien au niveau réglementaire que fiscal, le secteur financier genevois a su tirer son épingle du jeu en se réinventant rapidement.

Il faut dire qu’outre sa tradition séculaire et son rayonnement international, la place financière bénéficie d’un effet  « cluster » qui permet une fertilisation croisée entre plusieurs domaines qui se nourrissent les uns les autres. Ainsi, la gestion de fortune privée fournit une assise à la gestion d’actifs, qui peut y trouver ses premiers investisseurs, tout en servant de terreau au financement du négoce et aux crédits. Ces activités favorisent à leur tour l’affrètement maritime et l’inspection. De même, grâce à l’impulsion des multinationales, des universités et des organisations internationales, Genève a pu se positionner comme un acteur majeur de la finance durable et des Fintechs.