L’augmentation des charges pénalise la banque Thaler

Banque Thaler

La banque privée genevoise Thaler a vu ses avoirs en gestion reculer de CHF 2.7 milliards en 2017 à CHF 2.5 milliards à fin décembre 2018. En l’absence d’entrées ou de sorties de fonds significatives, cette baisse de 6.2% s’explique essentiellement par l’effet de la chute des marchés financiers.

Malgré cela, les revenus opérationnels ont légèrement augmenté pendant l’exercice, passant de CHF 25.1 millions en 2017 à CHF 25.4 millions en 2018 (+1.1%). De fait, les commissions, qui représentent plus de 75% des revenus, ont progressé de +1.5%, ce qui, associé à une progression des opérations d’intérêt et des autres revenus, a plus que compensé la baisse des revenus tirés du trading.

En revanche, les charges d’exploitation ont nettement augmenté (+9%), en raison d’investissements de modernisation et de l’agrandissement de l’équipe commerciale. Les effectifs totaux ont toutefois légèrement diminué de 35.4 personnes EPT en 2017 à 33.7 à fin 2018.

Après correctifs de valeur et amortissements, le résultat opérationnel recule donc de 12.9% pour s’inscrire à CHF 7.0 millions (2017: CHF 8.0 millions). Le bénéfice net totalise CHF 5.5 millions pour l’exercice 2018, contre CHF 6.2 millions en 2017 (-11%).