Intesa prend la majorité de Reyl

Le groupe bancaire italien Intesa Sanpaolo va prendre une participation majoritaire dans la banque privée genevoise Reyl & Cie, dans le cadre d’un accord de partenariat stratégique à long terme.

Concrètement, Fideuram – Intesa Sanpaolo Private Banking, la division de banque privée du groupe Intesa Sanpaolo, va acquérir 69% du capital de Reyl. En parallèle, Intesa apportera à la banque Reyl l’intégralité de sa filiale bancaire suisse, Intesa Sanpaolo Private Bank (Suisse) Morval.

À l’issue de l’opération, qui est soumise aux autorisations réglementaires et qui devrait être finalisée au cours du 1er semestre 2021, Intesa Sanpaolo Private Bank (Suisse) Morval sera absorbée par la banque Reyl. Le siège social restera à Genève. Le nom de la future banque n’est toutefois pas encore fixé. même si  la marque Reyl devrait y avoir une place « prééminente ».

Après cette opération, Reyl comptera ainsi près de 400 collaborateurs et gèrera plus de CHF 18 milliards.

Les associés de Reyl (François Reyl, Pasha Bakhtiar, Nicolas Duchêne, Thomas Fontaine, Christian Fringhian et Lorenzo Rocco di Torrepadula) conserveront  31% des actions de la banque Reyl et resteront aux commandes de la banque.

Les dernières initiatives de Reyl, à savoir la société de gestion d’actifs dédiée à l’investissement d’impact Asteria et le projet de banque digitale Alpian ne sont pas remis en cause par la transaction.

Le groupe Intesa Sanpaolo avait fait part de son intention de se développer davantage en Suisse et de devenir l’une des 5 plus grandes banques privées en Europe, avec l’objectif d’atteindre EUR 50 milliards d’avoirs en gestion d’ici 2021. Intesa Sanpaolo a ainsi racheté la banque Morval en 2017, laquelle a ensuite changé sa raison sociale en Intesa Sanpaolo Private Bank (Suisse) Morval SA. A fin 2019, Intesa Sanpaolo Private Bank (Suisse) Morval gérait quelque CHF 5 milliards de francs.

Fondée en 1978 par Dominique Reyl et dirigée par son fils François depuis 2008, la banque Reyl & Cie gère CHF 13 milliards d’actifs et compte plus de 220 collaborateurs.

Dans cette transaction, Reyl a été conseillée par Deloitte  et Schellenberg Wittmer, tandis que Fideuram a été conseillé par Studio Pedersoli, PwC Strategy&, CFM.