Bordier & Cie change sa structure juridique

Finance Corner - Bordier & Cie Bordier

Au 30 juin 2020, la banque privée genevoise Bordier & Cie s’est transformée en société en commandite par actions.

Le changement est mineur, puisque Bordier reste une société de personnes. La responsabilité illimitée de ses associés n’est ainsi pas remise en cause et la banque n’est pas tenue de publier ses comptes. Bordier & Cie reste ainsi le seul « vrai » banquier privé de Genève.

Une société en commandite par actions comprend à la fois des commandités, qui sont des associés indéfiniment responsables comme dans une société simple, et des commanditaires, qui sont des investisseurs dont la responsabilité se limite à leur mise de départ. Cette forme juridique est peu commune, puisqu’il en existe moins d’une dizaine à Genève.

Pour l’essentiel, les règles de gestion et de constitution de la société en commandite par actions sont celles de la société anonyme. C’est notamment le cas au niveau comptable, avec la possibilité de constituer des réserves avant impôts et de procéder plus facilement à des amortissements, par exemple dans le cas d’une acquisition. La gouvernance est également renforcée par la création d’un organe de contrôle indépendant. Par ailleurs, cette évolution structurelle devrait faciliter les choses avec les régulateurs étrangers.

Avant cette évolution, Bordier était une société en commandite simple, qui possédait ainsi, aux côtés des associés indéfiniment responsables (Evrard Bordier, Grégoire Bordier, Michel Juvet et Christian Skaanild), plusieurs commanditaires (Bordier VA et Associés, Bordier VB et Associés, GBordier SA et GCap SA), représentant une commandite totale de CHF 82.5 millions. Il s’agit essentiellement des associés de Bordier & Cie eux-mêmes, de membres de la famille Bordier ou de cadres supérieurs de la banque. Les changements de structure juridique n’étant pas encore répercutés au Registre du commerce, il n’est pas encore possible de connaître les détails de la nouvelle commandite par actions.

Au 31 mai, Bordier gérait CHF 13.3 milliards de francs et comptait plus de 260 collaborateurs.