BNP Paribas présente son laboratoire d’innovation

Finance Corner - BNP Paribas BNP Paribas

A travers son entité genevoise qui joue le rôle de pilote de la transformation numérique du Groupe, BNP Paribas s’affirme décidément comme « la banque d’un monde qui change ».

En effet, dans un exercice d’ouverture et de transparence inédit pour une banque suisse, BNP Paribas (Suisse) a présenté il y a quelques jours sa démarche et ses différents projets de transformation numérique. Sous la houlette de son CEO Geoffroy Bazin, ces initiatives – regroupées sous la bannière « Open Innovation » – sont dirigées de façon transversale par Isabelle Jacob-Nebout, Responsable du Développement et de l’Innovation, et Kim-Andrée Potvin, COO, au travers du plan « Connected Roadmap ».

Plutôt que de confier ces projets d’avenir à des cabinets d’audit et à des développeurs externes, BNP Paribas innove en se basant avant tout sur ses clients et ses collaborateurs, qui sont impliqués concrètement dans chacun des programmes. L’idée est non seulement d’aboutir à une évolution technologique mais également de réussir une transformation culturelle et de rénover en profondeur le mode de collaboration interne en fédérant les énergies, en reconnaissant la volonté d’entreprendre et en promouvant une culture du changement positif.

BNP Paribas a ainsi mis sur pied des incubateurs internes comme Colibri et BIG Factory, des espaces collaboratifs et ateliers d’innovation de rupture, qui visent à repousser les limites de l’organisation du travail traditionnelles en adoptant des méthodologies plus proches des startups.

Pour passer du projet à la réalité, ces incubateurs internes se basent sur une démarche agile et frugale, qui permet de construire rapidement des prototypes fonctionnels validés par les équipes et les clients.

Conçus selon un principe d’architecture ouverte, les différents projets impliquent selon le cas des consultants externes, des universités tant en Suisse qu’en France, ainsi que des FinTechs, notamment à travers le partenariat avec l’incubateur genevois Fusion.

Parmi les projets présentés aux collaborateurs et aux médias lors de cet événement Swiss Next, on peut relever Colibri Triskel, #MyLegal et Odyssey. Colibri Triskel constitue une plateforme de partage des bonnes pratiques qui formalise les différentes étapes des workflows et permet de répondre plus rapidement et plus sûrement aux demandes des clients. Développé en 3 mois, le prototype est passé immédiatement en mode déploiement, avec une mise en production prévue dans les 6 prochains mois. #MyLegal est une plateforme de liaison entre le département Legal et le front qui permet de résoudre de façon automatisée les problèmes juridiques les plus fréquents et simples (comme une succession par exemple), libérant ainsi du temps aux équipes juridiques pour les cas les plus complexes. Enfin, Odyssey est conçu comme un réseau social pour la clientèle privée qui lui permet de créer et de s’inscrire à différents « clubs » regroupant les clients par affinité qui le souhaitent. Ceux-ci peuvent ainsi proposer des événements ou partager des projets. Le prototype est actuellement en phase de test en conditions réelles.