BCGE: Résultat opérationnel en baisse mais hausse du BN

© BCGE - Greg Dufeil

La Banque Cantonale de Genève a connu une année 2020 difficile, en raison du recul de l’activité économique dû à la pandémie et à des éléments non récurrents.

Les avoirs en gestion et administration ont toutefois augmenté de +4.5% (+ CHF 1.4 milliard) pour atteindre un total de CHF 31.8 milliards. La progression s’explique de manière presque égale par le renforcement des activités de private banking et par la croissance des fonds de placement, qui totalisent CHF 3.3 milliards (+6.3%) à fin 2020. Les entrées nettes d’argent frais n’ont pas été communiquées.

Les crédits aux entreprises et aux particuliers ont augmenté de CHF 568 millions (+3%) en 2020, totalisant ainsi CHF 18 milliards. Avec plus de CHF 12 milliards, les prêts hypothécaires se taillent la part du lion et représentent 44% du total du bilan. Pour leur part, les crédits aux entreprises et collectivités publiques ont crû de CHF 240 millions pour s’inscrire à CHF 5.6 milliards. Pendant l’année écoulée, la BCGE a octroyé quelque 2’000 crédits COVID pour un total de près de CHF 200 millions.

Malgré cette expansion des avoirs gérés et des crédits, les revenus d’exploitation ont reculé de CHF 53.6 millions (-12.8%) et s’inscrivent à CHF 366.7 millions pour 2020. Les revenus nets des opérations d’intérêt, qui représentent près de 60% des produits d’exploitation, ont ainsi baissé de 6.7%, notamment en raison de la constitution de provisions pour risques de crédit d’un total de CHF 29 millions. Par ailleurs, les autres revenus ont chuté de CHF 32.2 millions, essentiellement du fait de la chute des résultats des aliénations d’immobilisations financières, de la baisse des dividendes encaissés sur les participations et de correctifs de valeur sur des actifs financiers.

Les charges opérationnelles étant restées stables (-0.8%), le ratio Coûts/Revenus se détériore à 64.7% (2019: 56.9%). Pendant l’exercice, les effectifs ont augmenté de 39 personnes pour totaliser 820 collaborateurs en équivalent plein temps.

En conséquence, le bénéfice opérationnel chute de 31.7% à CHF 113 millions, contre CHF 165.4 millions en 2019.

En revanche, le bénéfice net consolidé progresse de +8.4% à CHF 105 millions, grâce à une dissolution de CHF 15 millions des réserves pour risques bancaires généraux et à une diminution des impôts.

Enfin, les fonds propres ont augmenté de +3% et dépassent CHF 1.7 milliard à fin 2020, ce qui a permis à la BCGE de conserver son rating Standard & Poor’s de A+ avec une perspective positive (au 6 février 2020).