BCGE : Progression des revenus et du bénéfice

© BCGE - Greg Dufeil

La Banque Cantonale de Genève a connu un exercice 2018 plutôt satisfaisant, avec une hausse significative du résultat opérationnel et du bénéfice net.

Malgré la baisse des marchés de l’an dernier, les actifs gérés et administrés ont légèrement progressé pour totaliser CHF 26.7 milliards (+1.2%) à fin 2018. L’établissement ne fournit toutefois pas de chiffres pour les entrées de fonds (Net New Money).

Les avoirs se répartissent de manière presque égale entre clients privés (CHF 13.9 milliards) et institutionnels (CHF 12.8 milliards). Les fonds de placement représentent CHF 2.6 milliards, soit un peu moins de 10% des actifs gérés.

En ce qui concerne l’activité de crédit, les créances hypothécaires totalisent CHF 11.4 milliards à fin 2018, soit une augmentation de +3.7%.

Au total, les revenus d’exploitation ont progressé de façon importante en 2018 pour s’établir à CHF 409.4 millions, soit un bond de +43%. Ce sont essentiellement les revenus des opérations d’intérêt qui ont progressé en 2018, puisqu’ils représentent CHF 37 millions des CHF 43.3 millions d’augmentation.

Pour leur part, les charges d’exploitation ont progressé à CHF 232 millions (CHF 9.3 millions d’augmentation, soit +4.2%), essentiellement du fait de la hausse des frais de personnel qui grimpent de CHF 9.8 millions (+7.3%), bien que les effectifs n’aient augmenté que de +1.7% (761 collaborateurs en équivalent plein temps à fin 2018, contre 748 à fin 2017).

Le résultat opérationnel consolidé atteint ainsi CHF 161.3 millions, en hausse de +25.7%. Le bénéfice net consolidé augmente de +11.7% pour totaliser CHF 91.2 millions en 2018.

La productivité est plutôt bonne, comme le souligne le ratio Charges/Revenus de 56.7%.