Année positive pour J. Safra Sarasin

Finance Corner - J. Safra Sarasin J. Safra Sarasin

La banque privée bâloise J. Safra Sarasin a connu un exercice 2020 plutôt positif, même si la progression des différents indicateurs est inférieure à celle de ses grands concurrents helvétiques.

Les avoirs en gestion ont ainsi progressé de +3.6% et totalisent CHF 192.4 milliards à fin 2020, notamment grâce à des apports nets de CHF 7.2 milliards.

Soutenus par une hausse des opérations d’intérêt et des commissions, les revenus d’exploitation ont augmenté de +7.1% à CHF 1.237 milliard.

Pour leur part, les charges d’exploitation sont restées stables (+0.3%), ce qui a permis au résultat opérationnel de bondir de +163.8% à CHF 397.8 millions, en particulier grâce à des amortissements inférieurs à l’année précédente.

Le ratio Coûts/Revenus s’est amélioré en 2020, passant de 59.6% à 55.9%, ce qui en fait l’une des meilleures banques privées suisses.

Le bénéfice net consolidé ne progresse toutefois que de +5.3% pour s’inscrire à CHF 400.3 millions, en raison notamment d’une constitution de réserves en 2020 qui fait suite à une dissolution en 2019.

La banque reste très solidement capitalisée, avec des fonds propres de CHF 5.4 milliards et un ratio Tier-1 de 36.7%.