Année déficitaire pour EFG

Finance Corner - EFG International Photo: EFG International

La banque de gestion EFG International a inscrit une perte nette de CHF 57.5 millions pour l’exercice 2017.

En effet, EFG a fait face à d’importantes sorties d’argent suite à la reprise de BSI en décembre 2016. Les entrées de fonds enregistrées (CHF 2.3 milliards) au cours de l’année n’ont ainsi pas compensé l’attrition de CHF 8.2 milliards suite aux déboires juridiques de BSI.

Si les revenus d’exploitation ont logiquement progressé suite à l’absorption de BSI, passant de CHF 722 millions en 2016 à CHF 1.143 milliard en 2017 (+58.3%), les charges d’exploitation ont également fortement augmenté pour totaliser CHF 1.190 milliard (2016 : CHF 690.4 millions), du fait des coûts d’intégration de BSI (CHF 134.1 millions), de la restructuration du portefeuille d’assurance-vie (68.5 millions), des amortissements intangibles de BSI (CHF 6.4 millions), des coûts légaux liés à un litige avec une compagnie d’assurance taiwanaise (CHF 15.8 millions).

EFG International essuie donc une perte opérationnelle de CHF 71.1 millions pour l’exercice 2017 et une perte nette de CHF 57.5 millions. En excluant les effets non-récurrents, la banque enregistrerait toutefois un bénéfice net de CHF 165.0 millions, à comparer avec CHF 82.3 millions pour 2016.

La banque, qui a connu un remaniement de sa direction avec le départ de Joachim Straehle remplacé par Giorgio Pradelli, qualifie 2017 d’année de transformation. De fait, la migration de BSI sur la plate-forme informatique d’EFG a été finalisée en décembre. Le processus a impliqué 6 intégrations d’entités juridiques et 9 migrations informatiques, ainsi que la mise en place de la nouvelle marque EFG. Par ailleurs, la banque s’est attaquée à une profonde transformation de l’activité, en réglant notamment un certain nombre de problèmes hérités du passé.

Le nombre de chargés de relation a diminué de 697 à 644 personnes, ce qui correspond à des actifs en gestion moyens de CHF 237 millions par chargé de relation (2016 : CHF 212 millions et 2015 : CHF 180 millions).