5 pistes pour la place financière (4/5)

Finance Corner - 5 pistes pour la place financière 5 pistes pour la place financière

Piste 4: Ne pas oublier de marquer des buts

Cela fait plusieurs années déjà que dans le secteur financier, on ne parle plus que de chasse aux « gaspis ». On restructure, on automatise, on sous-traite, on fusionne, on coupe les budgets, on supprime les dépenses inutiles, on réduit les salaires, on étire les ressources en ne remplaçant plus les départs, voire on licencie les collaborateurs les plus expérimentés et donc les plus chers…

C’est compréhensible : les bénéfices reculent, les revenus sont orientés à la baisse, les clients se font plus rares, les temps sont durs. Bref, « l’Hiver arrive », pour reprendre une formule bien connue des amateurs de Game of Thrones… Et il faut bien réagir.

Mais, comme certaines équipes de football s’étant fait éliminer de l’Euro peuvent en témoigner, c’est très bien de défendre, mais à la fin du temps réglementaire, il faut tout de même avoir marqué un but pour emporter la partie.

Se limiter à lutter sur le front des coûts, c’est oublier que l’on doit surtout, si on a une vraie vision à long terme, se préoccuper d’augmenter les revenus. Car c’est de ce côté que se trouve la croissance réelle d’une entreprise.

Bien sûr, tout le monde aimerait augmenter ses revenus. Mais ceux-ci ne tombent pas du ciel: il faut accepter d’investir et donc de dépenser. Pour construire une infrastructure solide et évolutive, développer de nouveaux produits, innover, ouvrir de nouveaux marchés et engager des talents qui vont les analyser, les gérer et les vendre.

Et ce n’est pas possible avec des équipes exténuées et démotivées, des structures en limite de capacité ou une communication négligée.